Le Parti Pirate à l’assaut d’Hadopi dans Nice-matin

Lundi 28 mai 2012, 13h, palais de justice. Cafés sur la table, Sylvain Maillot, candidat aux législatives pour la Parti Pirate, est accompagné de 2 autres membres du PP, Stephen et Christophe (bon, ok, Christophe, c’est 13h15…^^). Assis face à Eric Galliano, journaliste de Nice-matin qui enquête sur le sujet Hadopi.

C’est sous un soleil radieux que nos 3 comparses démontent entièrement le texte, ses objectifs, son coût, son inefficacité et ses dangers. Le journaliste prend notes, analyse, contre-argumente pour pousser Sylvain, Stephen et Christophe dans leurs retranchements. Mais rien n’y fait, décidément Hadopi a faux sur toute la ligne. Il ne faut pas être dupe, Hadopi sert les majors, les éditeurs, les producteurs, etc. , mais certainement pas les artistes. En se réfugiant derrière un système de droits d’auteur archaïque, totalement dépassé par l’ère du net, et en défendant une loi coûteuse, liberticide et culturicide (oui ce mot existe… depuis environ 12 secondes)  tous ces intermédiaires-là défendent leurs intérêts financiers. Leur survie est menacée par le partage, oui, mais pas celle de l’artiste.

Nicematin - 29 mai 2012 - page 1
Nicematin - 29 mai 2012 - page 2
Nice matin : http://www.nicematin.com

One Response to “Le Parti Pirate à l’assaut d’Hadopi dans Nice-matin”

  1. Varven Fel Says:

    Pour le moment je n’ai pas encore entendu le PP sur France Inter..